Comment obtenir un prêt immobilier ?

Préparer un dossier de prêt immobilier répond à des critères précis. Ne pas savoir ces conditions expose l’emprunteur à l’échec de sa demande adressée à une banque. Les banquiers sont exigeants. Ils tiennent compte du moindre détail lié au mode de vie, au statut social ou professionnel et aux garanties offertes par le demandeur. Vous découvrirez ici, les critères requis par les banques pour octroyer un prêt immobilier. Il vous appartient de remplir ces conditions pour décrocher le prêt.

Soigner le dossier pour votre prêt immobilier

Un dossier mal ficelé est cause d’échec. Il vous appartient de présenter un dossier soigné. Un tel dossier bien présenté montre que l’emprunteur s’est suffisamment renseigné. La qualité de la demande évite alors toutes formalités nécessitant des compléments d’informations par la suite.

appartement achat immobilier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la constitution du dossier, il ne faut pas oublier de préciser les éléments suivants :

  • votre âge,
  • votre reste à vivre,
  • votre apport financier,
  • votre taux d’endettement,
  • votre situation financière,
  • vos revenus fixes et réguliers.

Ce sont là des informations capitales auxquelles le banquier prête une attention particulière. Elles doivent être minutieusement détaillées.

Donner de l’assurance

Faites aussi le détail des informations contenues dans le dossier. Cela demande de prouver les revenus fixes. C’est l’occasion de présenter un bulletin de salaire récent, un contrat de travail ou les attestations d’une rente. Afficher un taux d’endettement faible est aussi nécessaire pour augmenter ses chances d’obtenir le crédit.

Le pourcentage acceptable du taux d’endettement est de moins de 33 % des revenus mensuels. Cet indice convainc la banque de votre capacité à contrôler vos dettes et à garder votre train de vie. Outre cela, vous devez aussi fournir la preuve du reste à vivre. Cette notion renvoie à la somme disponible une fois la mensualité du crédit prélevée. Attention, les banquiers ne prêtent pas aux vieillards ! N’oubliez donc pas de préciser votre âge.

En général, il est quelque peu compliqué d’obtenir un prêt à 46 ans révolus. Le banquier fait davantage confiance à un emprunteur jeune. Le demandeur dont l’âge est compris entre 25 ans et 45 ans a donc plus de chances. Mentionnez également votre situation matrimoniale. Si vous êtes en couple, votre statut rassure le prêteur. Il se dit qu’à deux vous offrez plus de garanties de remboursement. Si vous êtes salariés, cette force financière représente un atout. Les jeunes couples primo ascendants ont des capacités d’achat ou de remboursement supérieures. Leur situation est vue comme moins risquée.

Le couple qui dispose de biens immobiliers a de grandes chances de bénéficier d’un prêt. Le bien, leur propriété, est un gage. Soit, il peut être vendu ou pris comme hypothèque. Dans tous les cas, la banque le considère comme une garantie de remboursement.

Garantie d’épargne

Montrez aussi des garanties d’épargne. Pour augmenter vos chances d’obtenir le prêt, montrez que vous disposez de garanties d’État. Les hypothèques et l’inscription en privilège de prêteurs de deniers facilitent le traitement du dossier. Il est utile de savoir que les hypothèques permettent de garantir les biens non tangibles. L’inscription en privilège de prêteur de deniers protège les biens construits, des propriétés sûres.

Il existe d’autres garanties. Ce sont, entre autres, les cautions bancaires, les cautions mutuelles, les cautions de sociétés. En couple, on bénéficie d’un taux de remboursement bas.

Preuve d’une vie saine

Montrer qu’on est de bonne probité permet aussi d’obtenir facilement un prêt bancaire. Si vous disposez de biens (maisons, voitures, entreprises…), notez-les en bonne place avec des preuves à l’appui. Indiquez aussi que vous disposez de ressources suffisantes pour un apport personnel. Idéalement, vous devez être capable d’apporter 10 % du prêt. Pendant que vous présentez vos capacités financières, attestez qu’il y a longtemps que vous avez contracté une dette et que vous ne traînez aucun antécédent lié à prêt non remboursé.

Le taux d’intérêt

Prendre soin de négocier le taux d’intérêt global. Il n’y a pas meilleur moyen de faire une bonne affaire de cette façon. Négocier un taux d’intérêt global revient à faire la somme des intérêts, des frais de dossier ou de courtage, la prise de garantie, des frais de main levée. Un profil correct de l’emprunteur l’emporterait facilement devant un banquier exigeant. Il est aussi conseillé de mettre en avant la possibilité d’obtenir d’autres financements pour rembourser à temps. La durée du prêt souhaité est déterminante. Vouloir rembourser sur un long terme peut faire hésiter le prêteur. En mettant en avant toutes les capacités financières et les garanties, il est possible de convaincre le banquier de payer dans un moyen terme. La crédibilité compte donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *