Comment renégocier son crédit immobilier ?

Renégocier son prêt immobilier est une chose qui s'avère judicieuse lorsque les taux d'emprunt se retrouvent à la baisse. Pour y arriver, vous devez prendre le soin de suivre certaines étapes essentielles. Comment et quand procéder à ce type de négociation ? Voici tout ce qu'il y a à savoir sur le prêt immobilier.

En quoi consiste la renégociation d'un prêt immobilier ?

Pour bénéficier d'un crédit immobilier, vous devez prendre un engagement en fonction d'un taux d'emprunt spécifique. Depuis quelque temps, il y a une baisse considérable de ce chiffre. La renégociation d'un prêt immobilier est devenue, par conséquent, une solution attractive pour les anciens emprunteurs. Cette opération peut vous permettre d'obtenir un nouveau taux beaucoup plus favorable que celui précédent.

Pour renégocier un crédit immobilier, vous devez faire la demande auprès de l'établissement financier d'où provient votre prêt de base. Ce point est primordial car renégocier un taux d'emprunt revient à modifier entièrement le contrat de prêt. Enfin, il est important de ne pas confondre la renégociation de prêt immobilier et rachat de prêt.

Condition de renégociation du crédit immobilier

En matière de renégociation de crédit immobilier, deux solutions s'offrent à vous. La première consiste à réduire le montant des mensualités qu'il vous reste à payer. Cette diminution est applicable jusqu'à la fin du crédit immobilier. La deuxième alternative est de minimiser la durée de votre emprunt tout en continuant le règlement des mêmes échéances.

Il est possible que votre demande de renégociation de prêt immobilier ne soit pas acceptée par votre établissement. En effet, vous pouvez vous voir refuser la révision de votre taux d'emprunt sans que le refus ne soit illégal. Cependant, plus votre situation financière s'améliore, plus vous avez des chances d'obtenir une révision de votre crédit immobilier.

Quand renégocier son prêt immobilier ?

Si vous souhaitez vous engager dans une renégociation de votre prêt immobilier, il est conseillé d'effectuer certains calculs. Ces derniers vous permettent d'évaluer le coût global de votre prêt. Prenez en compte le fait que lors de la phase de remboursement d'un crédit, une partie du capital et des intérêts a déjà été versée de manière mensuelle. Autrement dit, l'intérêt est souvent plus élevé que le capital.

En fonction de ces données, il est conseillé de renégocier votre prêt immobilier à partir des premières années de votre contrat. Cette méthode est beaucoup plus avantageuse. Pour que la renégociation d'un prêt immobilier soit réellement intéressante, certaines conditions sont à absolument respecter. Il est important, voire impératif, que le taux de votre prêt soit de 0.7 à 1 % moins élevé que le taux initial de base. Le restant de votre capital doit également être supérieur à 70 000 euros.

Y a-t-il des frais pour renégocier un prêt immobilier ?

Renégocier un prêt immobilier peut engendrer des frais supplémentaires qu'il faut absolument prévoir. Il est possible pour vous de limiter ou éviter ces coûts. Pour ce faire, vous devez convaincre votre banquier de revoir les clauses de votre crédit immobilier. Dans ce cas, vous allez devoir vous acquitter de frais de dossier et de pénalités de remboursement.

Pour ce qui concerne les frais de dossier, la banque peut vous exempter. Si ce n'est pas le cas, vous payez un forfait de 150 € en moyenne. Vous pouvez aussi verser un quota du montant du capital restant dû. Il s'élève généralement à 1 %. Les pénalités de remboursement anticipé représentent 3 % du capital restant dû. En revanche, vous ne payez pas ces dernières si vous changez de lieu de travail. C'est aussi le cas s'il y a décès ou cessation non volontaire de votre activité professionnelle.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Afin de renégocier votre prêt immobilier, vous devez vous préparer en amont. Il faut également que vous organisiez de nombreux documents. En effet, un dossier complet vous est demandé par votre banque. Il doit comprendre tous vos papiers d'identité et les 3 derniers bulletins de votre salaire. Vous devez aussi insérer les derniers avis d'imposition et les derniers relevés bancaires, si possible, datant de moins trois mois. De plus, il faut fournir tous les justificatifs concernant vos épargnes et placements puis l'échéancier du crédit en cours. Il est important de veiller à ce que votre dossier soit complet et qu'il ne comporte aucune erreur. Il peut être mis de côté, si c'est le cas.

Somme toute, renégocier un crédit immobilier peut être très avantageux. Par contre, lorsqu'il s'agit d'un prêt classique avec un taux fixe, cette opération est défavorable d'un point de vue financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *