Prêt immobilier

Qu’est ce qu’un comparateur d’assurance prêt immobilier ?

Par adminabdel , le août 11, 2021 , mis à jour le septembre 18, 2021 - 4 minutes de lecture

La défiscalisation immobilière est un ensemble de mesures fiscales développées par l'État en vue d'inciter les citoyens à investir dans la construction de nouveaux logements et/ou la rénovation des immeubles anciens. À cet effet, plusieurs mécanismes favorisent la réduction d’impôts. Voici les différents procédés pour défiscaliser dans l'immobilier !

Des mesures juridiques pour défiscaliser dans l'immobilier

Le gouvernement rançais a instauré plusieurs lois pour faciliter la réduction d'impôts aux particuliers qui investissent dans ce secteur qu'est l'immobilier. Les textes juridiques usuels en la matière explicitent les conditions d’obtention des avantages fiscaux. Ils définissent les modes de calcul, les montants, les durées, etc.

Loi Pinel

La Loi Pinel est une disposition légale ancienne pour défiscaliser dans l'immobilier.

Le principe de la loi Pinel est que le propriétaire peut déduire l'impôt sur le revenu, soit un pourcentage du prix d’achat d’un nouvel immeuble que vous louez à un tarif modéré. En réalité, après l'achat et la location du logement sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans, il bénéficie d'un pourcentage du prix de revient du bien (12 %, 18 % ou 21 %) sur la durée de la mise en bail. Dans la pratique, le taux perçu est de 2 % l'an sur 9 ans ou de 3 % jusqu'à 12 ans.

Loi Denormandie

Créée initialement en 2019 pour inciter la rénovation des anciennes habitations dans les centres-villes de certaines communes, la loi Denormandie est revenue en 2020. Le but était de couvrir toute l'étendue des villes éligibles.

Pour défiscaliser dans l'immobilier avec cette loi, il faut disposer d'un immeuble faisant l'objet d'une réhabilitation estimée à 25 % du prix de revient. Les travaux doivent permettre d'optimiser les performances énergétiques du logement. Si l'acquéreur applique les conditions de location de la loi Pinel, il bénéficiera d'une défiscalisation pouvant s'élever jusqu'à 21 %.

Loi Malraux

La Loi Malraux est une solution favorable aux propriétaires fortement imposés par l'État. La loi Malraux consiste à déduire de l'impôt sur le revenu un pourcentage (22 à 30 %) du montant qui servira à faire des travaux de rénovation d'un immeuble classé. Le montant total à prélever varie en fonction de la plage tarifaire du bâtiment loué. La déduction est faite sur quatre années consécutives au maximum.

D'autres stratégies pour réduire l'impôt immobilier

Recourir à une société civile de placement immobilier ou SCPI est une solution courante adoptée de plus en plus par les investisseurs français. Les établissements d’investissement de placement collectif simplifient la gestion immobilière pour le compte des particuliers. Les SCPI bénéficient des avantages fiscaux en la matière :

  • SCPI en loi Pinel ;
  • SCPI en loi Malraux ;
  • SCPI en Denormandie ;
  • etc.

Plus précisément, il existe une floraison de SCPI dans le domaine de l'immobilier. Les enseignes de placement immobilier généralistes ou spécialisées investissent uniquement dans une forme spécifique. Ces structures sont parfois localisées dans un secteur géographique particulier. Le choix des SCPI favorise la diversification du patrimoine immobilier du contribuable. Dans la pratique, les risques réduits sont répartis pour maintenir de bons rendements locatifs sur l'année.

En outre, grâce à la disposition Censi-Bouvard, il est possible d'investir dans des résidences de service ou EHPAD. Ce régime pour défiscaliser dans l'immobilier soutient l'augmentation des besoins de logements adaptés aux personnes âgées. Elle concerne aussi les résidences estudiantines et les logements touristiques classés. Ici, la réduction de l'impôt est définie dans la limite de 11 % du montant de l’achat du logement. À ce titre, l'acquéreur du bien s'engage à le louer sur 9 ans.

adminabdel

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.